biochimie et applications en biotechnologies

Biochimie - Santé. Articles sur le cancers

Articles relevant du 3e. Congrès international de Biochimie tenu à Marrakech en 2009 et relatant des sujets en rapport avec l'artemisinine et le cancer, cancer du col de l'utérus au Maroc et Expression de la protéine P53 dans la progression des cancers colorectaux chez le sujet jeune.

In vitro and in vivo effect of artemisinin against cancer cell lines: cellular and molecular analysis
M. Tilaoui1, H. Ait Mouse1, A.Jaafari1, L. Ait M'barek1, A. Boulli2, & A. Zyad1
1Laboratoire d'Immunologie, Biochimie et Biologie Moléculaire, Equipe des substances naturelles et Immunopharmacologie Cellulaire et Moléculaire, Faculté des Sciences et Techniques, Béni-Mellal, Morocco
2Laboratoire de valorisation des ressources naturelles, Faculté des Sciences et Techniques, Béni-Mellal, Morocco. E-mail : ab.zyad2(at)gmail.com

Artemisinin is a sesquiterpene lactone isolated from the plant artemesia annua L. and is being widely used as an antimalaria drug. It is particularly effective against P. falciparum malaria parasites hat are resistant to traditional antimalarial drugs. In addition to its anti-malarial ctivity, artemisinin and its derivatives have been shown to exert profound anti-cancer activity. The ndoperoxide moiety in the chemical structure of artemisinin is thought to be responsible for the bioactivity. Here, we analyzed we investigated the differential cytotoxicity effect of artemisinin toward P815 and BSR cell lines. Cytotoxicity was measured by the growth inhibition assay determined by the MTT viability assay. The in-vitro cytotoxicity studies were complemented by determination of apoptotic DNA fragmentation gel electrophoresis and synergism between artemisinin and other drugs useful in chemotherapy.

While artemisinin acted on both tumors cell lines, P815 were much more sensitive to this drug than the BSR cells, as revealed by the values of the IC50. In fact, the value of IC50 was 12 µM for the P815 cells and 52µM for the BSR cells. On the other hand, and interestingly, artemisinin-induced apoptosis on the cell lines was very different suggesting a differential molecular mechanism of artemisinin towards cancer cells.
In vivo, using the DBA2/P815 (H2 d) mouse model, our results clearly showed that oral administration of artemisinin, inhibited solid tumor development.

Keywords: Artemisinin; cytotoxicity; Apoptosis/necrosis; Synergism; Antitumor activity.


Dépistage et typage des HPV et leur intérêt dans la prise en charge du cancer du col de l'utérus au Maroc
M. El Mzibri1, Z. Alhamany3, M. Meftah El Kheir1,4, H. Jaddi1, N. Cherradi3, M. Malihy3, A.A. Belabbas2, L. Gamra2, M. Khyatti5, M. Attaleb1, M.M. Ennaji4, M.A. Belabbas2 et M.Amrani2
1Unité de Biologie et Recherche Médicale, CNESTEN, Rabat, Maroc. 2 Service d'anatomie pathologique, Institut National d'Oncologie, Rabat, Maroc. 3 Service d'anatomie pathologique, Hôpital d'enfants, CHU Avicenne, Rabat, Maroc. 4 Laboratoire de Virologie, Hygiène et Microbiologie, FST Mohammedia, Maroc. 5 Laboratoire d'Oncologie, Institut Pasteur du Maroc, Casablanca, Maroc. E-mail : mzibri(at)yahoo.com

Le cancer du col de l'utérus pose un problème de santé publique au Maroc où il représente le second cancer féminin après le cancer du sein. Cette maladie sexuellement transmissible est étroitement liée aux papillomavirus humains (HPV) et plus spécialement les types 16 et 18 considérés comme des génotypes hautement oncogènes. Afin de voir l'apport du dépistage moléculaire des HPV dans la prévention du cancer du col, nous avons réalisé une sérié d'études portant sur 236 biopsies (147 biopsies paraffinées et 89 biopsies fraîches) et 2132 frottis cervicaux (FC), pris au tout venant. Parallèlement à l'étude anatomo-pathologique, la recherche et le typage de l'ADN viral dans les échantillons ont été réalisés par des techniques moléculaires associant l'amplification par PCR et hybridation moléculaire.
L'étude histopathologique des biopsies a montré une prédominance des carcinomes invasifs et des inflammations non spécifiques (INS). L'ADN viral a été retrouvé dans 62% des biopsies paraffinées (91/147) et 92 % biopsies fraîches (82/89).
Le typage viral a révélé une prédominance des types 16 et 18, présents respectivement dans 57,2% (99/173) et 31,8% (55/173) des cas HPV positifs. Par ailleurs, différentes coinfections ont été retrouvées, la plus importante étant la conifection 16 et 18 présente dans 11,6% des cas (20/173).
L'étude cytopathologique des frottis a montré que 80% des frottis étaient normaux (1707/2132) et 12,4% (264/2132) des frottis présentaient des lésions (ASC-US, ASC-H, LSIL, HSIL, AGC, carcinome). Les analyses cytologiques de 7.6% des frottis n'ont pu être déterminées (161/2132). Sur l'ensemble de ces prélèvements cervicaux, l'ADN viral a été retrouvé dans 16,1% des cas (343/2132).
Le typage viral a révélé également une prédominance des types hautement oncogènes 16 et 18 avec respectivement 19,8% (68/343) et 7,6% (26/343) des cas. Les types 31, 33, 35 et 45 ont été détectés dans 4,4% (15/343), 2% (7/343), 2% (7/343) et 2.3% (8/343) des cas HPV positifs. Par ailleurs, 80,8% des cas HPV positifs étaient retrouvés chez des femmes ayant des cytologies normales (277/343), alors que seulement 17.8% des lésions étaient HPV positives (47/264).
A la lumière des résultats obtenus, il serait judicieux d'associer le dépistage et le typage moléculaire des HPV au frottis cervicaux selon des algorithmes bien déterminés. Ceci permettra une surveillance rigoureuse des patientes. Aussi, la prise en charge à un stade précoce des lésions cervicales permettra de prévenir l'évolution de lésions, souvent bénignes au départ, vers un cancer et par conséquent de diminuer la mortalité par cancer du col de l'utérus au Maroc.


Expression de la protéine P53 dans la progression des cancers colorectaux chez le sujet jeune
L. Saadi1, S. Ait Younes2, S. Brahimi1 et S. Mahi1.
1Département de biologie, Faculté des sciences Agro-Vétérinaires, Université Saad Dahlab de Blida, Algérie
E-mail : maboitels(at)yahoo.fr

Le cancers colorectaux sont classés parmi les groupes de tumeurs les plus fréquentes chez l'Homme. Leur progression maligne résulte de la mutation de certaines molécules comme le facteur de transcription p53. Dans ce contexte, le présent travail a pour but de ressortir la valeur pronostique de la protéine p53 par immunohistochimie dans les cancers colorectaux chez le sujet jeune. L'analyse immunohistochimique effectuée sur 56 prélèvements différents, a révélé une surexpression de la protéine dans 58,82 % des adénocarcinomes bien différenciés, 60% des adénocarcinomes moyennement différenciés et 45,46% des adénocarcinomes peu différenciés. Selon le degré de d'infiltration tumorale dans la paroi colorectale, la surexpression est estimée à 9,09% au stade T2 et à 84,84% au stade T3. Ces résultats indiquent que la détection de mutations de p53 à une valeur prédictive forte de la gravité évolutive des cancers colorectaux chez le sujet jeune.

Mots clés : Cancers colorectaux, sujet jeune , facteur de transcription p53 , mutation, immunohistochimie.

 

BIOCHIMIE-SANTE-ARTICLES. SOMMAIRE


البحث بلغات مختلفة يمكن من ولوج مصادر المعلومات المتنوعة و بلورة المفهوم الشامل

Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف:



Livre 'Sciences de la vie. Protéines et Enzymes' (+ DVD), Baaziz, 2013: QCM corrigés, Exercices corrigés, Contrôles corrigés en Biologie cellulaire et Biochimie pour S1, S3, S4 et S5.

Protéines et Enzymes, Baaziz 2013

Accueil ----- Concours de Pharmacie --- Liens-utiles ---- Annonces --- Newsletter ----- Contact --

-

cancers colorectaux. Articles