biochimie. Cours, exercices, examens, qcm et applications en biotechnologies

Biochimie - Santé. Articles de congrès

Articles relevant du 3e. Congrès international de Biochimie tenu à Marrakech en 2009 et relatant des sujets en rapport avec les protéines de sardine et la glycemie, diabète au sud du Maroc et l'évaluation du stress oxydatif par l'étude du rapport Vitamine E sur cholestérol total chez des sujets diabétiques et hémodialysés.

Effets bénéfiques des protéines de sardine sur la glycemie, l'intolérance au glucose et sur le profil des lipides chez des rats présentant un syndrome métabolique induit par du fructose
Z. Madani, D. Ait-Yahia, FO. Boukortt, M. Bouchenak
Laboratoire de Nutrition Clinique et Métabolique, Université d'es-sénia, Faculté des Sciences, Oran, Algérie. E-mail : amzuniversit(at)yahoo.fr

Le but de cette investigation est d'examiner si la protéine de sardine est susceptible d'atténuer la glycemie et l'intolérance au glucose et améliorer le profil des lipides chez les rats présentant un syndrome métabolique induit par un régime enrichi en fructose.

Des rats mâles Wistar pesant 200 + 10 g sont répartis en 4 groupes: G1 consomme 20% de caséine et 64% de fructose (CF), G2 consomme 20% de protéines de sardine et 64% de fructose (SF), G3 consomment 20% de caséine (C) et G4 consomment 20% de protéines de sardine (S) pendant 2 mois.
Les résultats indiquent que la glycemie et l'intolérance au glucose sont significativement réduites chez les rats SF comparés aux rats CF et chez les rats S comparés aux rats C et une augmentation est notée chez les groupes CF et SF par rapport aux groupes C et S. Les teneurs en triglycérides (TG) du sérum sont diminuées de 47% chez les rats SF par rapport aux rats CF et de 24% chez les rats S par rapport aux rats C. Les valeurs sont 3-et 2-fois plus élevées chez les groupes CF et SF par rapport aux groupes C et S, respectivement. Les concentrations sériques en phospholipides (PL) sont 1,96- et 1,69-fois plus élevées chez les groupes CF et SF comparés aux groupes C et S, respectivement. Les teneurs en cholestérol total (CT) et en PL du foie sont 1,37- et 1,35-fois plus faibles chez les rats SF par rapport aux rats CF et de 1,14-et 1,23-fois chez le groupe S par rapport au groups C. Le régime CF augmente de 1,49- et 1,59-fois le CT et PL par rapport au régime C. L'activité du glucose-6-phosphatase du foie est significativement plus faible avec le régime SF comparé au régime CF et plus élevée avec le régime SF comparé au régime S et CF comparé au C. La concentration en glycogène du foie est augmentée de 150% avec la SF comparée à la CF mais diminuée de 55% chez le groupe CF par rapport au groupe C. L'activité de l'alanine aminotransférase et de la phosphatase alcaline du sérum sont réduites de 76% et de 92% avec la SF par rapport à la CF mais sont augmentées de 2,92-et 3-fois chez le groupe CF par rapport au C et de 1,95-et 2,53-fois chez le groupe SF comparé au S. Les teneurs en albumine sériques sont 3-fois plus réduites chez le groupe CF par rapport au groupe C et chez le groupe SF par rapport au S. Les concentrations en fibrinogène plasmatiques sont augmentées de 134% avec le régime SF par rapport au régime S et de 125% avec le régime CF au C
En conclusion, la protéine de sardine a des effets favorables sur les perturbations métaboliques induites par le fructose en atténuant glycémie et l'intolérance au glucose et en améliorant le profil des lipides et le métabolisme du glucose chez des rats.

Genetic effects of TNFa and CTLA4 genes on gender and age-dependent onset of type 1 diabetes in the south Moroccan population
L. Bouqbis1, O. Akhayat1, F. Calafell2, D. Comas2 & H. Izaabel1
1Laboratoire de Biologie Cellulaire et Moléculaire, Faculté des Sciences, Université Ibn-Zohr, B.P. 28 / S, 80 000 Agadir, Morocco.2Unitat de Biologia Evolutiva, Facultat de Ciències de la Salut i de la Vida, Universitat Pompeu Fabra, Barcelona, Catalonia, Spain. E-mail : bouqbisl(at)yahoo.fr

To assess the contribution of TNF and CTLA4 genes to the heterogeneity of type 1 diabetes, using data from two our previous studies, we performed association analysis, in a case control study in a south Moroccan population, of one SNP at TNF-a (-307), one SNP at TNF-ß (+252) and four SNPs at CTLA4 gene (-1722, -319,+49 and -1661) in subgroups based on (1) sex of patients and (2) age of diagnosis as bases of our heterogeneity analysis. Among the results obtained, we observed that the TNFA-307*2 allele was significantly increased in male adult patients, whereas the TNFA-307*1 allele has a significant protective effect. The CTLA4-1661*A/G genotype and CTLA4-1661*G allele was significantly higher in female and male children patients whereas the CTLA4-1661*A allele has a protective effect. This is additional evidence for significant heterogeneity between the aetiology of TNF-associated and CTLA4-associated diabetes. These finding of gender and age influence on TNF-a and CTLA4 association with type 1 diabetes were not observed before. Similar analysis in a large number of type 1 diabetic patients as well as in a different study group can be recommended.

Keywords: Type 1 diabetes, TNFa, TNFß, CTLA4, sex of patients, age of diagnosis



البحث بلغات مختلفة يمكن من ولوج مصادر المعلومات المتنوعة و بلورة المفهوم الشامل

Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف:



Livre 'Sciences de la vie. Protéines et Enzymes' (+ DVD), Baaziz, 2013: QCM corrigés, Exercices corrigés, Contrôles corrigés en Biologie cellulaire et Biochimie pour S1, S3, S4 et S5.

Protéines et Enzymes, Baaziz 2013


Évaluation du stress oxydatif par l'étude du rapport Vitamine E sur cholestérol total chez des sujets diabétiques et hémodialysés.
N.Y. Gbandjaba1, A. Khalil3, R. Saile2, N. Ghalim1
1Laboratoire de Biochimie, Institut Pasteur du Maroc. 1, place Louis Pasteur, Casablanca, Maroc. 2-Laboratoire de Recherche sur les Lipoprotéines et l'Athérosclérose, Faculté des Sciences Ben M'sik, Université Hassan II, Casablanca, Maroc. 3Faculté de Médecine, Université de Sherbrooke, Sherbrooke (QC). Canada. E-mail : ygbandjaba(at)yahoo.fr

Objectif : L'objectif de cette étude est de proposer un nouveau marqueur plasmatique du stress oxydatif basé sur l'utilisation du rapport vitE sur cholestérol total et ensuite d'examiner par tranche d'âges de 10, allant de 40 à 80 ans les variations possibles de ce biomarqueur chez 3 groupes (hémodialysés, diabétiques et témoins).
Méthodes : L'extraction de la vitamine E débute par un dépôt de 100 µL de plasma dans un tube eppendorf. Ensuite 100 µL de DL-a-acétate de tocophérol (30 µg/mL) sont ajoutés, puis 400 µL de n-hexane. L'extrait est réalisé avec 150 µL de méthanol. La vitamine E est quantifiée par HPLC, utilisant comme phase mobile du méthanol pur. Nous avons aussi quantifié les paramètres lipidiques (CT, HDL, LDL, TG) dans le sérum des trois groupes (n=100 pour chaque groupe, hémodialysés, diabétiques et témoins) par des méthodes enzymatiques.
Résultats : Nos résultats montrent qu'il existe une différence significative (p<0.001) du rapport vit E/cholestérol total chez les hémodialysés (3‚32±2.06 µg/g) par rapport aux sujets sains (5‚63±2.47 µg/g). De même, notre étude révèle une diminution significative (p<0.01) du rapport VitE/Cholestérol total chez les diabétiques (4‚76±2.09 µg/g) par rapport aux sujets sains (5‚63±2.47 µg/g).
D'après notre étude, entre 40 et 50 ans, le stress oxydatif augmente d'une manière hautement significative (p<0.001) chez les hémodialysés (3.20 ±1.99 µg/g) comparés aux témoins (6.38 ± 3.7µg/g). De même, entre 40 et 50 ans, le stress oxydatif augmente d'une manière statistiquement significative (p<0.05) chez les diabétiques (5.07 ±1.43 µg/g) par rapport aux témoins (6.38 ± 3.7µg/g). A partir de 60 ans, aucune augmentation significative du stress oxydatif n'a été trouvée entre sujets diabétiques et sujets témoins (p=0.19). Par contre entre 60 et 70 ans, le stress oxydatif persiste de manière hautement significative (p<0.001) entre sujets hémodialysés (3.59±1.38 µg/g) et sujets témoins (6.16±2.49 µg/g); à partir de 70 ans, le stress oxydatif augmente de façon moindre (p<0.05) entre sujets hémodialysés (3.55 ±1.79 µg/g) et sujets sains (4‚90±2.26 µg/g). Une différence significative (p<0.05) a été trouvée en comparant les tranches d'âges 40-50 ans (6.38 ± 3.7µg/g) et 70-80 ans (4.90±2.26 µg/g) chez les sujets sains.
Conclusion : Notre étude rapporte que le rapport vit E/Cholestérol total est significativement bas chez les hémodialysés comparés à des sujets témoins sauf dans la tranche d'âges 50-60 ans. Nous avons aussi constaté que le rapport vit E/Cholestérol total est significativement bas chez les sujets diabétiques comparés aux sujets témoins entre 40 et 60 ans.

Mots-clés : Vitamine E, Cholestérol total, Stress oxydatif, Diabète, Hémodialysés, HPLC.

BIOCHIMIE-SANTE-ARTICLES. SOMMAIRE

Accueil ------- Concours de Pharmacie --- Liens-utiles ---- Annonces --- Newsletter --- Contact

- -

Articles Sante. glycemie-diabetes-cholestérol