biochimie et applications en biotechnologies

BIOCHIMIE - SANTE. ARTICLES (SMBBM Congres 2009)

Articles relevant du 3e. Congrès international de Biochimie tenu à Marrakech en 2009 et relatant des sujets en rapport avec l'infertilité et le chromosome Y et les anticorps anti-progestérone.

Analyse des délétions du chromosome Y liées à l'infertilité masculine
S. Bounaceur 1, A. Eloualid1, B. Elhouate1, L. Imken1, R. Boulouiz1, A. Barakat1, H. Azeddoug3, E. Chadli 2, H. Rouba1
1Laboratoire de génétique médicale : Institut Pasteur Maroc, 2Laboratoire de cytogénétique : Institut Pasteur Maroc, 3Laboratoire de Biochimie et Biologie Moléculaire : Faculté des Sciences Aïn Chock - Casablanca, Maroc. E-mail : bounaceur.safaa(at)gmail.com

Le chromosome Y, l'un des plus petits chromosomes humains, est indispensable à la fonction de reproduction chez le sexe masculin.

Au niveau du bras long de ce chromosome (Yq), se situent les gènes nécessaires à la spermatogenèse, candidats pour être impliqués dans l'infertilité masculine d'origine génétique. Ainsi, trois régions différentes nommées AZFa, AZFb et AZFc ont été identifiées, dont chacune est constituée d'un ou plusieurs de ces gènes candidats. Ces trois régions sont à l'origine d'azoospermie ou d'oligozoospermie sévère lorsqu'elles sont délétées.
Notre travail comporte deux stratégies pour étudier les causes génétiques de l'infertilité masculine. La première : cytogénétique, consiste à déterminer le caryotype des patients étudiés. La deuxième : moléculaire, destinée à déterminer la présence ou l'absence des délétions au niveau de la région AZF.
L'étude cytogénétique chez 100 patients infertiles, a montré la présence d'une anomalie chromosomique chez 2 % de ces patients. Chez les autres cas dont le chromosome Y paraissait normal au caryotype, la technique PCR, a permis de détecter la présence de microdélétions au niveau des régions AZF chez 6,12% patients infertiles. Dans une étude préliminaire, dont l'objectif est de chercher des délétions partielles au niveau de la région AZFc (la plus fréquemment délété) chez 50 patients infertiles, nous sommes entrain de tester les STSs suivants : SY1197, SY1206, SY1258, SY1201 ainsi que les délétions gr/gr.
La recherche des causes génétiques de l'infertilité que ce soit par l'analyse cytogénétique ou moléculaire, présente de multiples intérêts. Ainsi, chez les sujets infertiles, la mise en évidence d'une anomalie génétique leur permet d'éviter de nombreux examens inutiles.

Mots clés : chromosome Y, Infertilité masculine, Cytogénétique, Biologie moléculaire, AZF.


Production et purification par immunoaffinité des anticorps anti-progestérone (IgG et IgY) et application dans le développement d'un système de dosage par radio-immunoanalyse
A. Moutaouakkil 1, M. Chentouf 2, N. El Abbadi2
1Unité de Radio-Immuno-Analyse, Département des Applications aux Sciences du Vivant, Centre National de l'Energie, des Sciences et des Techniques Nucléaires, Rabat, Maroc. 2 Unité de Recherche sur les Production Animales, Centre Régional de la Recherche Agronomique de Tanger, INRA, Tanger, Maroc.
E-mail : moutaouakkil@cnesten.org.ma

L'intérêt du dosage de la progesterone plasmatique chez les ruminants, notamment les caprins, s'est considérablement accru ces dernières années. En effet, la progestéronémie est utilisée, entre autres, dans le suivi du cycle ovarien, le contrôle de la gestation et la prévision d'éventuels échecs d'implantation dans le cas de l'insémination artificielle. Les dosages par radio-immunoanalyse (RIA) sont actuellement les plus répandus.
La plupart des études réalisées sur le développement de procédés de dosage par RIA de la progestérone indiquent l'utilisation des anticorps polyclonaux produits chez le lapin (IgG). En revanche et à notre connaissance, aucune étude sur le développement des trousses de dosage par RIA de la progestérone n'a évoqué l'utilisation des anticorps polyclonaux de poule (IgY). Pourtant, ces derniers commencent à voir leurs champs d'application s'élargir.
En effet, les anticorps polyclonaux d'œuf de poule représentent une alternative très intéressante aux anticorps polyclonaux de lapin. Ils permettent non seulement d'obtenir 5 à 10 fois plus de matériel final que les lapins, mais ils sont surtout intéressants de part leur éloignement phylogénétique par rapport aux protéines bovines, caprines et de mammifères en général. Ce type d'anticorps génère donc moins de bruit de fond que des anticorps polyclonaux de lapins lorsqu'il est utilisé dans le cadre d'applications concernant les mammifères et permet dans certains cas d'obtenir de meilleurs titres que chez une espèce mammifère.
C'est dans cette optique où s'inscrit notre étude qui consiste à produire, contre le même immunogène, des anticorps polyclonaux anti-progestérone chez le lapin (IgG) et chez la poule (IgY). Ces anticorps, purifiés par immunoaffinité, vont être comparés en terme d'affinité et de spécificité, en vue d'être utilisés dans des kits de dosage par RIA de la progestérone.

Mots clés : Progesterone, Anticorps polyclonal, Production, Purification, Radio-immunoanalyse

-----------------------------------------------------------------

BIOCHIMIE-SANTE-ARTICLES. SOMMAIRE


البحث بلغات مختلفة يمكن من ولوج مصادر المعلومات المتنوعة و بلورة المفهوم الشامل

Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف:



Livre 'Sciences de la vie. Protéines et Enzymes' (+ DVD), Baaziz, 2013: QCM corrigés, Exercices corrigés, Contrôles corrigés en Biologie cellulaire et Biochimie pour S1, S3, S4 et S5.

Protéines et Enzymes, Baaziz 2013

 


- -
Articles Santé. infertilité, progestérone