BIOCHIMIE 3D


Manifestations scientifiques


CONTROLES/ SEMESTRES

takween logo

البحث بلغات مختلفة يمكن من ولوج مصادر المعلومات المتنوعة و بلورة المفهوم الشامل

Recherche rapide dans ce site et les sites liés de l'auteur (Fr, Ar, Eng) - بحث سريع في هذا الموقع و المواقع المرتبطة للمؤلف:


HOMEOSTASIE


LIENS UTILES:


- Métabolisme général
- Glycolysis and gluconeogenesis regulations
- Métabolisme des glucides (sucres)
- QCM Métabolisme des glucides
- Métabolisme et production d'ATP entre cytoplasme et mitochondrie dans les programmes de l'enseignement secondaire
- Biochimie métabolique (métabolisme). Examen S4
- Néoglucogenèse
- TP néoglucogenèse (Glucose-6 phosphatase)
- Glycéraldéhyde-3-Phosphate Déshydrogénase (GAPDH)
- QCM métabolisme général
- QCM Chaîne respiratoire
- QCM Néoglucogenèse(TP Métabolisme, S4)
- QCM Glucides et Diabète


French

English

Arabic

Métabolisme des sucres
carbohydrate metabolism
أيض (استقلاب) السكريات

L'homéostasie est un processus par lequel un facteur clé (par exemples, température, acidité, tension, glycémie, ..) est maintenu autour d'une valeur satable bénéfique pour un système considéré, grâce à un système de régulation.
Le glucose, un hexose (sucre monosaccharide composé de 6 atomes de carbone) est le seul substrat énergétique utilisé par les érythrocytes (globules rouges) et les cellules du système nerveux en conditions physiologiques. En plus, le glucose représente une source énergétique très importante pour les cellules musculaires au travail et il est également nécessaire à l'entreposage des acides gras libres dans les adipocytes. Cet hexose est donc une source vitale d'énergie pour plusieurs organes et tissus et de ce fait, sa concentration plasmatique est contrôlée avec précision.La concentration plasmatique normale de glucose est de 5 mM (0,9 g/L). Suite à un repas, la glycémie augmente légèrement pouvant atteindre une concentration de 9 mM (= 1,62 g/L= 0,009 x 180,15 g/mol) chez un individu sain. Chez les sujets diabétiques insulino-dépendants ou non insulinodépendants mal contrôlés avec déficience en insuline, la glycémie peut même atteindre jusqu'à 20 mM (3,6 g/L), (hyperglycémie). Contrairement, avec un surplus d'insuline, l'utilisation de glucose peut dépasser la production endogène. Ceci entraîne une chute de la glycémie pouvant aller jusqu'à l'hypoglycémie (2,5 mM = 0;45 g/L).


ROLE DU TUBE DIGESTIF DANS L'HOMEOSTASIE:

Pour la glycémie, tout commence par le tube digestif qui va contribuer directement à assurer la constance physiologique du milieu intérieur en contrôlant non seulement les molécules capables de le traverser, mais aussi leurs effets et leur utilisation au moyen d'hormones. En effet, le tube digestif possède des cellules endocrines produisant insuline, somatostatine, glucagon et gastrine en réponse à la composition du contenu intestinal. Il peut délivrer du glucose, de l’eau, des acides aminés, des vitamines, des sels minéraux, des acides gras et du glycérol. Pour ce qui est du glucose et de la glycémie, l'entrée du glucose dans l’organisme est contrôlée au niveau jéjunal: en cas d’hypoglycémie, la perméabilité du jéjunum au glucose augmente. Elle est diminuée par un taux sanguin élevé d'insuline.
Lien utile: Homéostasie.


LORSQUE LE GLUCOSE DES TISSUS UTILISATEURS EST LARGEMENT SUFFISANT, LES ORGANES DE CORRECTION INTERVIENNENT POUR FAIRE DES RESERVES, LA GLYCEMIE DU SANG EST MAITRISEE

En période absorptive, se déroule l'absorption intestinale. L'insuline active l'entrée du glucose dans l'adipocyte et la fibre musculaire et il y a translocation de transporteurs du réticulum endoplasmique à la membrane plasmique. Le métabolisme est orienté vers la mise en réserve des nutriments. Le glucose est stocké par le foie et le muscle sous forme de glycogène, ou de triglycérides par le tissu adipeux (Le foie transforme l'excès de glucose en lipides: néolipogenèse). Le muscle stocke le glucose en glycogène. Il ne l'utilise que pour ses besoins énergétique, contrairement au foie qui le stocke et le libère dans le sang, selon les besoins. Les acides aminés sont utilisés pour la synthèse des protéines ou dégradés, au niveau hépatique, en urée. Ils peuvent aussi aboutir à la synthèse de triglycérides ou à la production d’énergie. Les acides gras sont convertis en triglycérides dans le tissu adipeux.


Homéostasie, Métabolisme
Visualiser cette image complète dans une nouvelle fenêtre


LIRE LA SUITE SUR LA CORRECTION DE LA DIMINUTION DE LA GLYCEMIE ..



TAKWEEN. SUPPORTS

Biochimie 3D

-