Université DEUG

Lorsque la continuité fait défaut dans un système éducatif. Un bac international, oui, mais pourquoi pas un DEUG international, toutes options ?----> Télécharger la version pdf
auteur Baaziz
M. Baaziz, Université Cadi Ayyad, Marrakech, Maroc

On a beaucoup entendu parler d'un 'Baccalauréat international' dans un système éducatif cherchant la perfection et voulant répondre à l'aspiration des uns et des autres. Même si tout le monde n'était pas d'accord, le Baccalauréat international avait pris son chemin avec tout le risque de calquer notre système sur un système étranger, loin de notre culture et de notre situation géopolitique. Bref, la question n'est pas le baccalauréat international, pour le moment, mais doit-on se poser des questions ? Serait-il logique d'exiger un 'DEUG international' pour aller dans la continuité de la réforme ?. Par Baccalauréat international, on entend avant tout, un enseignement au lycée des matières scientifiques par différentes langues en plus de l'Arabe, comme le Français, l'Anglais et l'Espagnol. Tout de suite après le lancement de ce nouveau bac, on perçoit que les sections internationales du bac marocain, option français (BIOF) sont les seules enseignées dans au moins un seul lycée public de chaque académie régionale, alors que les deux autres options 'anglais' et 'espagnol' sont en cours de test. Est ce là une démarche 'intelligente' pour revenir à l'enseignement des sciences en Français et laisser tomber l'Arabe ? Ce qui est largement discuté, c'est la mise en cause de l'enseignement des sciences en Arabe dans la chute des niveaux des étudiants scientifiques inscrits aux Facultés, chose qui n'est pas scientifiquement démontrée et le vrai problème est surtout lié aux failles dans l'enseignement des langues d'une manière générale et particulièrement au niveau de l'enseignement secondaire. Instaurer le bac international sans révision des structures d'accueil des bacheliers, en l'occurrence le premier cycle des études scientifiques à l'Université, serait irréaliste et tendant à favoriser les BIOF où le Français est la langue d'enseignement des sciences depuis la création de l'Université marocaine.
Les études du premier cycle universitaire (deux années d'études après le bac) aboutissent donc au Diplôme d'Etudes Universitaires Générales (DEUG) qui a 'perdu un F' et dont la dénomination serait DEUGF, dans le contexte actuel du bac BIOF. Maintenant, le bac international est instauré, les nouveaux étudiants à l'université, les élèves en classes terminales et leurs parents ont tous droit à demander un DEUG international avec les options Arabe, Français, Anglais et Espagnol afin que tout le monde s'y trouve et exploite ses acquis linguistiques et scientifiques pour réussir un premier cycle universitaire équitable et s'inscrivant dans la continuité avec le bac international. Ce but est loin d'être réalisé, car les sciences qui doivent être enseignées avec la langue scientifique internationale, l'Anglais, sont inculquées en Français, sans prendre en considération une transition linguistique du Français à l'Anglais s'opérant en passant aux études pré-doctorales et doctorales. Il ne faut pas croire qu'en francisant les matières scientifiques, on résoudra le problème de l'échec à l'Université. Il faut plutôt penser à améliorer l'apprentissage des langues, la communication et la culture scientifique. Etudier les sciences avec ses langues nationales n'est pas un handicap. C'est plutôt un avantage dans le contexte du multilinguisme. Seulement, Il faut laisser l'opportunité aux nouveaux étudiants de continuer leurs études dans la même langue avant d'adopter la première langue scientifique internationale, actuellement l'Anglais, pour les étudiants désireux d'aller plus loin pour rejoindre la communauté scientifique internationale. Qu'on ne le cache pas, nos étudiants, voire même nos cadres, sont frustrés en participant à des congrès scientifiques internationaux (en Anglais), faute d'une communication impossible avec leurs communautés scientifiques émanant d'un choix raté de la langue scientifique dans laquelle ont été formés. Non plus, nos cadres ne peuvent participer à l'expertise internationale. La langue reste ici un outil. Actuellement c'est l'Anglais, demain sera le Chinois, peut être !
Revenons à l'idée d'un DEUG international. Si le bac international options Français, Anglais et Espagnol, a été imaginé pour faciliter l'insertion des bacheliers dans les études scientifiques à l'Université, il faudra qu'il en soit de même pour le bac 'option Arabe'. De cela découle la nécessité d'un 'DEUG option Arabe' (DEUGA) en attendant de passer à l'Anglais pour les cycles avancés. Dans le contexte actuel du système éducatif, la tendance des choix des nouveaux étudiants penchera pour le DEUGA. On ne sait jamais, cette dernière option serait une solution à l'abandon de près de 50% des nouveaux étudiants inscrits dans les études scientifiques à l'Université.


Deug abandon

En constatant le retard dans la pratique des langues nationales dans l'enseignement des sciences à l'Université, la mise en marche du DEUGA exigera au départ, une collaboration solide avec le corps enseignant des lycées qui a accumulé une expérience dans le domaine, sans oublier un recyclage éventuel des anciens enseignants à l'Université, car les nouveaux sont en majorité, le fruit d'un enseignement des sciences en Arabe pratiqué dans les lycées depuis longtemps. Une période transitoire reste nécessaire pour l'option DEUGA. De même, la production de supports pédagogiques adéquats doit suivre et accompagner la mise à jour du système éducatif actuel.


transition. Livres

Pour ne plus être exclusif, le bac international, option Anglais (BIOE) et le bac international, option Espagnol (BIOS), doivent trouver, eux aussi, des 'terrains de chute' à l'Université avec des équivalents de DEUG sous formes DEUGE et DEUGS, respectivement. Avec ce rêve de DEUG variés, on atteindra l'objectif d'ouverture de nos Universités à l'Afrique francophone, à l'Afrique anglophone, au monde Arabe et au monde hispanophone, bref, on atteindra l'Université internationale. A suivre …

Liens sur le site web de l'auteur :

- Accès à l'Université
- Supports pédagogiques
- Préparation de la transition Lycée-Université
- Sciences de la vie. Modules.

Université

Les collaborations intra-universitaires et inter-universitaires sous la loupe
Collaboration, Concertation, Coopération et Partenariat sont autant de concepts pour rehausser la valeur des diplômes universitaires. Il arrive parfois qu'au sein d'une même Université, deux ou plusieurs Etablissements vont à des vitesses différentes, malgré qu'elles délivrent le même diplôme sous le cachet administratif de la même Université. Des exemples existent comme le cas de Facultés polydisciplinaires et de Facultés des sciences non loins les unes des autre de même pas 100 Km. Il en résulte des diplômes identiques sur le papier, mais hélas, leurs valeurs sont très différentes, considérant les conditions du travail que connaissent les unes et les autres. Sur les notes des étudiants, la différence entre Etablissements passe inaperçue. Seuls les fonctionnaires du métier sont conscients de cela!. Il parait logique qu'un jeune Etablissement soit aidé par des Etablissements relativement plus anciens. Dans le cas contraire, on peut tomber sur des aberrations où un Enseignant d'une Faculté Polydisciplinaire enseigne plusieurs matières loin de sa spécialité, faute d'un taux d'encadrement minime ou simplement d'une mauvaise gestion des ressources humaines de l'Université d'attache.
Seule la mobilité des Enseignants-Chercheurs est en mesure de pallier à ces disparités
La mobilité stimule l'acquisition et le partage des connaissances et participe ainsi à l'amélioration de la qualité des formations universitaires. La mobilité intra-universitaire permet de lutter contre toute disparité entre les Etablissements d'une même Université. La charge horaire annuelle des Enseignants-Chercheurs peut être réalisée à l'échelle de l'Université au lieu des Etablissements. Si la mobilité intra-universitaire devrait être automatique au Maroc, il ne parait pas facile de réussir la mobilité inter-universitaire d'un seul coût. Les mesures incitatives sont rares devant l'idée de l'autonomie pédagogique des Universités qui est en réalité absente.
L'Europe croît à la mobilité. Elle lui crée un programme, Erasmus. Pourquoi pas un programme 'Ibn Batouta' au Maroc?
En Europe la mobilité des enseignants est cofinancée par le programme Erasmus+ de l’Union européenne. Elle permet aux Enseignants d’effectuer des missions d’enseignement de durée variant entre 2 jours et 2 mois pour dispenser des cours dans l’établissement partenaire. Même s'il focalisera au départ que sur les Universités au Maroc, un programme de mobilité inter-universités qu'on appellerait 'Ibn Batouta' pourrait être d'un grand apport pour la promotion des formations universitaires marocaines.

L'interconnectivité des matières et la culture scientifiques sont susceptibles d'améliorer la qualité des formations universitaires

L'interconnectivité des matières et l'interdisciplinarité sont actuellement de plus en plus sollicitées pour améliorer l'apprentissage et stimuler la culture scientifique. Restons dans les exemples. En sciences de la (Biochimie, ici), après avoir terminé ses enseignements sur les glucides et les lipides, l'Enseignant doit stimuler la reflexion de ses étudiants pour établir des interconnections entre ces deux classes de biomolécules. On peut proposer des questions de ce genre, objets de la figure suivante.


lipides glucides biotechnologies
Détail de la réponse

Avec ces mêmes molécules, on peut pousser l'étudiant à lire d'avantage et acquérir une culture scientifique:

البيوكيمياء للكل في إطار الثقافة العلمية.

Biochimie pour tous, dans le cadre de la culture scientifique ....

هذه المرة الحديث عن الدهون (الدهنيات).
لها رأس و ذيل. الرأس يحب الماء و الذيل ينفر الماء و إذا حضر الماء و الدهن فسيعطي الدهن رأسه للماء مبعدا ذيله و إدا أراد الدهن الانتقال من مكان إلى آخر عبر وسط به ماء، فسيلجأ الدهن لركوب 'قوارب محبة للماء' و ينطبق هذا عن الكوليستيرول (دهن) الذي يركب بروتينات دهنية (LDL, HDL) ليسافر إلى مناطق متعددة في الجسم.
كلما كانت القوارب تحمل أجزاء محبة للماء (HDL) كلما ازدادت سرعتها و العكس صحيح، أي كلما كانت القوارب نافرة للماء كلما انخفضت السرعة و قد يؤدي الأمر إلى توقف القارب في مكان ما لتحدث انتكاسة كبرى قد تنتهي بموتك ... تفحص الدهون في البعد الثالث من خلال الصفحة متعددة اللغات التالية:
Cette fois on parlera lipides.

Ils ont une tête et une queue. La tête aime l'eau et la queue fuit l'eau. S'ils se mettent avec l'eau, ils lui donneront la tête en éloignant la queue et s'ils veulent se déplacer d'un endroit à un autre à travers un chemin où il y'a de l'eau, ils feront recours à des bateaux aimant l'eau et constitués de parties tolérant l'eau et quelques parties le détestant (lipoprotéines LDL, HDL). Ceci est pour que nos lipides puissent voyager à destination de multiples régions du corps. Plus le bateau est composé de matériaux aimant l'eau (HDL), plus sa vitesse est élevée, et inversement: plus le bateau est résistant à l'eau (LDL), plus la vitesse est basse et le bateau peut s'arrêter quelque part, entraînant la mort !.

Prends ces lipides à la main. Tourne les à droite, à gauche, en haut, en bas, jouez et apprenez !


Et pourquoi pas inclure dans les évaluations des questions sur la culture scientifique spécifique à la matière !
L'intégration de quelques questions de culture scientifique dans les évaluations, ne peut qu'encourager la lecture et développer la réflexion chez les étudiants. Par l'exemple, un QCM ou deux sur la culture scientifique peut donner un bonus à l'étudiant qui opte pour la lecture et la culture scientifique. Exemple sur un contrôle relatif aux acides aminés
Partager cette information sur les réseaux sociaux تبادل المعلومة عبر المواقع الإجتماعية
facebook google plus Twitter Linkedin

NEWSLETTER:

Votre E-Mail :
Inscription
Désinscription


qcm

Améliorer les systèmes d'évaluation pour sauvegarder le niveau académique dans des conditions hostiles
L'enseignement reste un métier de grande importance et pas n'importe qui peut le réaliser. Cest pour cela William Arthur Ward dit 'The mediocre teacher tells. The good teacher explains. The superior teacher demonstrates. The great teacher inspires'. A cause de la massification des étudiants dans les universités, le niveau académique des formations est plus que jamais menacé de chute et de détériorations. Le système d'évaluation ne doit pas être choisi pour gérer la masse uniquement, mais il doit veiller sur la sauvegarde de la qualité de la formation. Mis au service de la pédagogie, le numérique reste un moyen extraordinaire pour évaluer l’acquisition des connaissances et gagner du temps dans les corrections. De nos jours, on constate une augmentation nette des évaluations sous forme de QCM (questions à choix multiples) avec tous les risques de porter atteinte aux valeurs des formations théoriques et pratiques. 'Il n'est pas sans danger d'apprendre aux étudiants que 'cocher' et 'glisser'', dit un Enseignant. C'est presque fini les dissertations et les questions de synthèses rencontrées dans les examens de jadis. Le QCM est là même dans les examens (contrôles) de travaux pratiques des disciplines scientifiques expérimentales.
Il y'a QCM et QCM
Le QCM ne sert pas que pour attribuer une note, mais il joue un grand rôle dans la motivation et l'incitation des étudiants à réfléchir que un sujet précis. Le QCM formatif est fait pour répondre à cet objectif. Par contre, le QCM évaluatif ou sommatif a bout but l'attribution de notes aux étudiants de manière équitable. Les uns notent l'information correcte trouvée par l'étudiant, les autres évaluent sur le nombre de tentatives que l'étudiant réalise pour tomber sur la réponse juste. Les uns pénalisent les réponses fausses, les autres non. Derrière tout cela, l'Enseignant et quel profile scientifique éspère recruter. Pour les sciences expérimentales, je parle de travaux pratiques (TP), par exemple, il n'ya pas mieux que d'élaborer des QCM proches de la réalité d'une salle de TP où l'étudiant doit choisir un ensemble d'actions dans le but d'avoir un résultat précis, bref, l'étudiant doit être mis dans un laboratoire virtuel.
Par exemples, dans les contrôles de TP de Biochimie, on peux proposer des QCMs basés sur l’animation, la simulation et la vidéo.
Exemple 1: QCM par simulation du TP (l’étudiant essaie de monter l’expérience pour un but précis)
qcm sucres
Ce QCM est intégré dans le contrôle TP, commenté et noté
Exemple 2: QCM par animation de séquences de TP (l’étudiant essaie de simuler le TP et interpréter des résultats)
analyses biochimie
Ce QCM est intégré dans le contrôle TP, commenté et noté
Exemple 3: QCM par la vidéo (étudiant essaie de se rappeler de son TP)

Ouvrages (livres) multilingues pour faciliter la transition Secondaire-Supérieur
Livre 'Sciences de la vie. Biochimie', Baaziz, 2018 (+ DVD): Ouvrage facilitant la transition Secondaire-Supérieur (Ar, Fr) avec DVD + QCMs, Exercices

- Affiche
- Présentation du livre
Sciences et vie, Biochimie

Activer les Sociétés savantes pour accompagner les formations universitaires.
تفعيل دور الجمعيات المعرفية في مرافقة التكوين الجامعي

مسؤولية الجمعيات المعرفية في النهوض بجودة التعليم و البحث العلمي بالمغرب ؟. الجمعية المغربية للبيوكيمياء و البيولوجيا الجزيئية كمثل.
عندما نتكلم عن النهوض بالتعليم العالي و البحث العلمي بالجامعة المغربية، يظن الكثير منا أن المسؤولية في رفع قيمة هذه القطاعات منحصرة في دور الدولة أو الحكومة فقط و هي الوحيدة التي تدبر و تخطط على المدى القريب و المدى البعيد لشؤون التعليم والبحث العلمي الجامعي. هنا يكمن الخطأ الفادح لأننا نتغاضى عن دور رجال التعليم و البحث العلمي أنفسهم و الذين هم مطالبون باتخاذ مسؤوليتهم في هذا الإطار من خلال العمل الجمعوي المعرفي الذي يخوله لهم القانون تحت غطاء الجمعيات المعرفية (Sociétés savantes). ما هي هذه الجمعيات ؟ و كيف يمكن أن تساهم في رفع مستويات التعليم والبحث العلمي ؟ و ما هو واقع هذه الجمعيات بالمغرب ؟ قبل أن تغيب، ساهمت الجمعية المغربية للبيوكيمياء و البيولوجيا الجزيئية (ينعت لها بالفرنسية Société Marocaine de Biochimie et Biologie Moléculaire (SMBBM)) منذ نشأتها 1985، في النهوض بالتعليم و البحث العلمي بالمغرب و لعل أهم إنجاز كان من خلال نشاط علمي أطلق عليه 'قافلة البيوكيمياء' (Caravane de Biochimie) الذي مكن من توزيع حوالي 150000 بحث علمي و بيداغوجي.

BIOCHIMIE Caravane

Au souvenir de la Société marocaine de la Société Marocaine de Biochimie 2005-2007. Impact de la 'Caravane de Biochimie':
Avec les différentes étapes de la première tranche près de 700 CD et VCD ont été distribués. Ces supports de type CD comportent au total près de 300 Textes de Communications sur plusieurs thèmes dont Biochimie et Santé, la Biochimie et Environnement, la Biochimie et Biotechnologies et la génomique et protéomique (CD 'SMBBM. 10 ANS D'EXISTENCE, 10 ANS DE REALISATIONS) . Si on essaie de calculer l'impact de toute la caravane sur les différentes étapes, on tendra vers (500 CD x 300) textes soit près de 150000 copies de publications distribuées. Quant aux VCD 'Electrophorèse des isoenzymes' et 'Visualisation 3D des structures enzymatiques', on estime la diffusion à plus de 200 copies de films et illustrations. Un effet multiplicateur est aussi attendu suite à l'utilisation de ces supports par d'autres Enseignants-Chercheurs et Etudiants. .... BILAN DE LA CARAVANE (pdf).



Actions takween pour la promotion de la culture scientifique et la réussite de la transition Lycée-Université
تكوين. دعم الثقافة العلمية و مواكبة الانتقال من الثانوية إلى الجامعة

Afin de pouvoir continuer à servir les visiteurs, soutenez nos actions sur le site takween en faisant acquisition des ouvrages et supports pédagogiques desitinés à améliorer l'enseignement et la recherche scientfique en Biochimie.

Livres biochimie, sciences vie

Adresse

Faculty of Sciences, Cadi Ayyad University
Marrakech, 40000, Morocco

FORMULAIRE POUR CONTACT

Email: baaziz@uca.ac.ma
Phone: 212524434649 (post 513)
Fax: 212524434669
About takween.com

Newsletter. DEUG international, Evaluation QCM, Collaboration universitaire